Les parcours randonnée, trail et raquettes


 

Besoin d'inspiration ?! Le relais cyclo rando des monts d'azur se fera un plaisir de vous proposer différents parcours adaptés à vos envies et à votre niveau.

 

Que ce soit en randonnée ou en raquettes, nous avons testé et repéré pour vous de nombreuses boucles classées par difficultés. 

 

Consultez-nous avant votre départ, nous nous ferons une joie de vous guider dans notre magnifique région ! 



Une fois l’hiver bien installé sur les hauteurs de Grasse, la vallée de l’Estéron revêt son blanc manteau, noyant prairies, pâturages et forêts sous cet uniforme immaculé qui lui sied à merveille.

  • IMPORTANT

    Les guides RandOxygène réalisés par le Département des Alpes Maritimes vous proposent une grande variété d’itinéraires à parcourir dans le cadre des différentes activités de pleine nature. Ces activités se déroulent dans un milieu naturel parfois difficile et soumis aux aléas climatiques. Chaque usager évolue en fonction de ses capacités dans ce milieu sous sa propre responsabilité et doit prendre  les précautions nécessaires pour une pratique en toute sécurité.

    A noter : Ces randonnées au cœur des Monts d'Azur et du PNR des Préalpes d'Azur sont partagées à titre indicatif et de manière approximative. Elles n'ont pas pour but de géolocaliser précisément les emplacements des balises de départ des randonnées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pic de l'Aiglo

Caractéristiques de la randonnée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Circuit de Tracastel

Caractéristiques de la randonnée

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommet de l'Arpille

Caractéristiques de la randonnée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crêtes du Pensier

Caractéristiques de la randonnée


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant le départ

  • consulter la météo (bulletin quotidien pour la montagne) ;
  • se renseigner auprès des offices de tourisme, des professionnels de la montagne et des personnes avisées ayant
  • une bonne connaissance de la montagne en hiver ;
  • consulter les informations et les recommandations dans les guides techniques ;
  • adapter le choix du parcours en fonction des conditions climatiques et nivologiques ;
  • ne jamais partir seul sans signaler son parcours et l’heure approximative du retour ;
  • prévoir un matériel d’orientation et de sécurité complet ;
  • s’assurer que les membres du groupe connais - sent le fonctionnement de ce matériel ;
  • ne jamais partir trop tard car, en hiver, le soleil baisse rapidement et, au printemps, la neige se réchauffe dès la
  • mi-journée ;
  • s’assurer de la condition physique, du niveau technique des participants et de l’homogé néité du groupe ;
  • emporter des vêtements permettant d’affron - ter les conditions hivernales ;
  • acquérir ou louer un matériel fiable de bonne qualité pour éviter des arrêts intempestifs et déboires malencontreux ;
  • ne pas oublier de se munir de la carte TOP 25 correspondant au parcours choisi.

Pendant le parcours

  • partir suffisamment tôt et ne jamais progresser seul, ni en surnombre ;
  • rester très vigilant dans la progression : rechercher un rythme régulier en adaptant les pauses et les ravitaillements ;
  • s’adapter au terrain et à l’état du manteau neigeux qui ne correspondent pas toujours aux informations et aux prévisions : le balisage des sentiers d’été n’est pas forcément adapté à la raquette et peut être dangereux ;
  • rester en permanence à l’écoute de la montagne ;
  • se méfier des pentes exposées aux coulées, qu’il s’agisse de les traverser ou de passer en contrebas ; – modifier si besoin l’itinéraire prévu à l’origine ;
  • surveiller l’évolution du temps et celle de la neige ;
  • tenir compte de la fatigue éventuelle de certains membres du groupe ;
  • savoir renoncer et faire demi-tour, en cas d’incident ou de doute ;
  • ne pas suivre aveuglément les traces existantes qui peuvent mener à une impasse ;
  • respecter le tracé damé des pistes de ski alpin et de ski de fond longées ou traversées ;
  • éviter les dévers et les contre-pentes, à la fois déplaisants et dangereux ;
  • observer un espace suffisant entre les randonneurs dans le cas d’une traversée exposée ou d’un passage avalancheux incontournable.

Météorologie

Bulletin départemental : 08.99.71.02.06